Pour protéger les concombres de l’éventuelle attaque de parasites, nous pouvons planter quelques plantes bénéfiques à proximité.

Avec l’arrivée de l’été, les adeptes de la main verte se mettent à semer quelques plantes qui produisent d’excellents légumes, comme les concombres par exemple. Cet aliment est toujours fortement recommandé par les nutritionnistes, car il possède de nombreuses propriétés bénéfiques. La grande présence d’eau et de fibres permet à l’intestin de rester toujours très propre, en évitant le gonflement du ventre. De plus, ils sont connus pour leur action anti-inflammatoire et antioxydante , sans oublier leur importance pour la régulation de la tension artérielle.

Avec ces plantes fini les nuisibles pour les concombres

Pour toutes ces raisons, cultiver un plant de concombre est sans aucun doute une bonne décision. De cette façon, vous pourrez profiter non seulement des propriétés des concombres, mais aussi de l’excellente saveur de ce légume qui se marie parfaitement avec de nombreux plats.

Concombres

Cependant, pour que la plante pousse de manière luxuriante et sans obstacles, vous devez connaître quelques astuces. Par exemple, il est important de savoir qu’ils  aiment la lumière du soleil , mais aussi une humidité constante.

Outre ces aspects, que nous devons certainement prendre en considération, il convient également de prêter attention à un autre détail. En effet, les concombres doivent être protégés des éventuelles attaques de parasites , qui peuvent rapidement détruire la récolte.

On pense par exemple aux redoutables chrysomèles du concombre , souvent responsables de la destruction de ces plantes. De plus, il faut être très prudent avec l’oïdium, une maladie trophique causée par les champignons Ascomycota.

Comment résoudre ce problème? En général, les producteurs de concombres décident d’acheter certains produits faciles à trouver sur le marché, comme les fongicides et les pesticides . Ce sont certes des substances très efficaces, mais le conseil est toujours de s’appuyer sur des remèdes naturels, éventuellement basés sur la prévention.

Pour éviter que les concombres ne soient attaqués par des ravageurs, il est nécessaire de planter des plantes bénéfiques à proximité , ce qui offrira une grande protection à la plante adjacente.

Ainsi, non seulement les parasites les plus dangereux seront rejetés, mais la pollinisation sera également facilitée . Pour que les concombres poussent plus vite et résistent mieux aux ravageurs, différentes plantes peuvent être utilisées.

Toutes les plantes pour les défendre des parasites

Les haricots verts peuvent être utilisés pour sauvegarder les concombres , une légumineuse qui contribue à améliorer la qualité du sol en garantissant l’azote du sol de l’air, ce qui est essentiel pour favoriser la croissance.

Plantes bénéfiques pour les concombres

Le maïs est également un élément à considérer pour cette opération, puisque son système racinaire brise le sol dur et améliore la structure du sol. De plus, le maïs attire les insectes bénéfiques tels que les coccinelles et les guêpes qui se nourrissent de parasites.

Pour assurer une longue vie aux concombres, on peut également utiliser du céleri, une plante qui parvient à repousser les parasites tels que les fourmis, les puces et les vers nuisibles . De plus, le céleri améliore le goût et l’arôme.

Le persil est également idéal pour repousser certains parasites dangereux, notamment les vers et les fourmis, ainsi que pour améliorer la saveur et la croissance. Enfin, la dernière astuce consiste à planter de l’aneth à côté des concombres . En effet, l’aneth est une plante capable de repousser les parasites comme les escargots et les acariens.

Les experts déconseillent de cultiver des plants de tomates ou de pommes de terre à côté de plants de concombre, car ils pourraient être affectés par les mêmes ravageurs.